Tour du monde en 365 galères

L'aventure est terminée.

(mis à jour il y a plus de 6 ans)

" Don't dream your life, but live your dream " — Mark Twain

Mexique : Tequila, Tacos et Guacamole

Du 14 Mars au 6 Avril 2011

 

Ayant pris du retard sur la rédaction des articles et pour me permettre de mettre à jour le site, le Mexique fera l’objet d’un seul et même article.
 
Notre trajet au Mexique : Mexico – Puebla – Querétaro – Toluca – Oaxaca – Tuxcla – San Cristobal de las Casas – Palenque – Campeche – Merida – Cancun - Tulum

mexique-carte-voyage

 
Cette fois c’est l’avion qu’il fallait prendre. Pas le choix si nous voulions gagner du temps. Un petit vol sur Tahiti Air Nui comme il se doit, d’Auckland à Los Angeles avec une escale à Papette… sur ce coup là, on n’est pas à plaindre. A notre grande déception, bien que nous n’ayons pas eut le temps pour aller mettre le nez dehors, nous avons tout de même été bien accueillis comme tous les autres touristes ukulélé et avec un Tiare (fleur emblématique de Tahiti) à glisser derrière l’oreille. Pas le temps de s’assoupir, direction L.A. Dû au décalage horaire entre la N-Z et les USA, il ne nous a pas fallu reculer de quelques heures mais carrément changer de date ! Nous avons une journée d’escale avant de reprendre l’avion pour Mexico City. Juste le temps de s’enfiler un burger bien gras et bien fat puis de se faire dorer au soleil à la plage la plus proche de l’aéroport. Trois heures plus tard on y était, enfin ! A quatre heures du matin la tête en vrac mais notre sac sur le dos, il ne restait plus qu’à attendre quelques heures l’ouverture du métro.

 
Il ne fallait pas attendre bien longtemps pour que l’on se jette sur la bouffe mexicaine. A nous les tacos, les tortillas, les burritos, et le guacamole !!! Un plaisir sans mot quand on a mangé des pâtes et du riz pendant les 6 derniers mois ! Petit mais costaud, le chili n’est pas forcément devenu notre copain les premiers jours. Mais nous tenons bon et nous comptons bien l’apprivoiser.
Digne des grandes capitales, Mexico offre une grande diversité de styles. Au-delà de ses 9 millions d’habitants et des habitations à perte de vue, le centre en lui-même reste un bel endroit à découvrir. La cohabitation de ses architectures pré-hispanique, coloniale et moderne n’en est que surprenante. Malheureusement presque aucune photo de la ville de Mexico car Chris perdra son deuxième appareil photo ainsi que les photos destinées au site…

 
La suite des aventures se fera en compagnie d’amis retrouvés à Cholula, petite ville universitaire très vivante au nord de Mexico, Puebla. Il était temps de se mettre au rythme du Mexique et d’entamer la tequila et le mezcal (produit comme la Tequila à partir d’agave bleu –sorte d’Aloe). Une bonne semaine à faire la bringue, nous reprenons la route vers le site précolombien le plus fameux et le plus grandiose : la vallée de San Juan et ces célèbres pyramides de la cité Teotihuacan à 50 Km au Nord de Mexico. Elles étaient les premières que l’on voyait depuis notre départ, et il faut avouer que l’excitation était bien là !

 
On s’en rend difficilement compte sur une carte mais le Mexique c’est vraiment grand !! Ce sont les bus de nuit que l’on enchainera, pour du 13 ou du 17 heures, nous faisant arriver parfois vers 4 heures du matin pour la simple et bonne raison que les chauffeurs Mexicains ont la fâcheuse habitude de jouer aux pilotes de Formule 1 ! Pas facile de fermer l’œil pendant les trajets, mais le charme des petites villes toujours au rendez-vous, nous fait (parfois) oublier la fatigue (lorsqu’on ne s’endort pas sur les bancs publics des places centrales ombragées).

 
Oaxaca est une petite ville historique coloniale du Mexique qui concentre à peu près tout ce que l’on peut trouver dans une ville Mexicaine : une place centrale (zocalo) où se déroule principalement des événements musicaux, des maisons aux façades soignées et colorées, des églises baroques coloniales (l’église Santo Domingo et Taxco) et quelques musés historiques. Les rues sont propres. La chaleur des Mexicains se fait ressentir partout où nous sommes passés. Les petites roulottes ambulantes de jus de fruits frais et tacos pour quelques dollars ne nous résisterons pas beaucoup non plus… Oaxaca est aussi connu pour son traditionnel mole mexicain (spécial mais à goûter), un plat de viande dans une sauce sucrée à base de piment et de chocolat ! Il nous a été dit qu’il était particulièrement difficile de bien doser le piment et le chocolat pour qu’ils viennent correctement se marier avec la viande. Et en effet, nous n’avons pas pu finir nos assiettes…

 
San Cristobal de las Casas est un passage obligé. Etonnant mais nous étions à 2300 mètres d’altitude dans les montagnes verdoyantes du Chiapas. Nous retrouvons cette ambiance détendu des petites villes mexicaines. Il fait très chaud mais sec. C’est sous 40 degrés au soleil que nous visitons la ville et son marché couvert où nous ferons l’acquisition d’un hamac pour 140 Pesos Mexicanos (ou 8 euros) en prévision de l’épisode Palenque… Nous sommes également repartis avec un bon kilo d’avocats, d’oignons, de tomates et de citrons vert. Nous n’avons pas pu résister à essayer de percer les mystères du vrai Guacamole en se vouant à la tâche avec une pauvre fourchette en plastique sur l’étagère de notre chambre d’hôtel. Finalement pas si mal réussi que ça, on décidera de s’en faire le repas complet accompagné évidemment d’une bonne Corona.

 
On nous avait filé le plan, et nous avions voulu s’y aventurer : dormir dans la jungle d’un parc national. Hamac et moustiquaire dans le sac, nous étions parés pour affronter la forêt tropicale et les ruines Mayas. Arrivés de nuit, nous nous rendons à la case-bas MAYA BELL (pour ceux qui veulent tenter l’expérience). Nous installons, avec beaucoup de mal, nos hamacs sous des toits de paille entourés d’une forêt impénétrable et incroyablement bruyante. Autant dire tout de suite que ce ne fut pas nos meilleures nuits au Mexique, et de très loin. Même en ayant enfoncés aussi profond que l’on pouvait nos écouteurs de mp3, on avait encore l’impression que les singes hurleurs qui convoitaient la forêt étaient juste au dessus de nos têtes. Les singes hurleurs, ou Hurleurs tout court ou même par leur appellation scientifique Alouates, vous pouvez les appeler comme vous voulez mais il nous faudra quelques temps avant qu’on renouvelle l’expérience !!! Frais comme des gardons (donc), il ne fallait pas louper les ruines Mayas de Palenque ! C’est parti pour une bonne journée de marche. Entièrement en pierres ou en stuc, ces pyramides au beau milieu d’un cadre enchanteur sont de loin celles que nous avons préférées.

 
Les pyramides c’est jolie, c’est beau et c’est cool mais au bout de la 10ème, on commence à savoir à quoi s’attendre. Même si certains diront qu’aller au Mexique sans voir Chitzen Itza c’est comme aller en France sans voir la Tour Eiffel, nous on a plutôt préféré visiter Campeche et Merida. Deux villes voisines, cachant de fabuleuses grottes souterraines appelées « Cenotes » en Mexicain.

 
Nous l’avons fait, nous sommes arrivés comme prévu à Cancun le premier avril 2011 pour le Springbreak. Quelques jours dans un hôtel de rêve all-inclusive sur la plage caribéenne avec piscine et buffet à volo, ça ressource ! Cancun, il n’y a pas de doute dessus c’est la fête à 200%, le Coco Bongo les filles les clubs de nuits tout ca tout ca… on vous fera le topo dans un prochain article qui expliquera notre avis mitigé sur cette ville !

 

 

Flickr Album

2 Commentaires

Eloïse

22. juin, 2011

Helloooo !
Ca fait un bail mais je suis toujours vos aventures depuis Barcelone (bon, j’avoue que j’ai loupé quelques articles à rattraper) et c’est toujours aussi génial !
Sur celui-ci vous avez l’air d’avoir plus visité en touristes que dans d’autres pays, non ?
Bonne Continuation et à bientôt,
Profitez biennnn (je sais, c’est déjà le cas, mais bon, phrase bateau pour dire que tout le monde vous envie haha)

Gros bisous !

Mitraillette

24. juin, 2011

Salut les deux,

Bon fallait quand même que je vienne lire votre article sur le Mexique. Je vois que vous avez fait pleins de trucs c’est cool. Vous avez fait le spring break aussi??

J’ai de revoir ta tete en tout cas j’espère que tu viendras dans le sud me voir ou qu’on se verra à Panam

Bisous bisous

Mimi :o) :-D :-( ;-) :-P =-O 8-) :-/ O:-) :-! >:o C:-) :-(|) O-) :@ :-[ (B)

Poster une réponse

(Nom) *

(Email) * (ne sera pas publié)

(Site web)

:o) :-D :-( ;-) :-P =-O 8-) :-/ O:-) :-! >:o C:-) :-(|) O-) :@ :-[ (B) (^) (P) (@) (O) (D) :-S ;-( (C) (&) :-$ (E) (~) :-* (I) (L) (8) (T) (G) (F) (*) (N) (Y) (U) (W) (is) (bo) (bu) (cp) (da) (doc) (eat) (ff) (fc) (lg) (mf) (ms) (py) (pi) (qu) (qq) (rn) (sl) (sol) (th) (tr) (yn) (hl) (hr) (by) (gnr) (dz)
  • Articles les plus populaires

  • Derniers commentaires

    • faraom le 4 octobre 2017:

      ìàãàçèí òåçåíèñ îôèöèàëüíûé ñàéò êàòàëîã дÑ?ом Ñ?Ñ? Ñ?есÑ? гдз...
    • lorak le 9 août 2017:

      free online dating in utah datingburj.txt/filerand>
    • lorak le 9 août 2017:

      ny easy dates new york city datingburj.txt/filerand>
    • lorak le 9 août 2017:

      carbon dating and archaeology schools datingburj.txt/filerand>
    • Dépannage informatique ANTONY - Réparateur ordinateur le 7 mai 2017:

      Les composants peuvent...
    • launchpad le 28 avril 2017:

      Wow, wonderful blg format! ?ow lengthy ?ave ?o? been running ? blog...
    • pijat vagina le 8 février 2017:

      ???????
    • Eleanore le 31 janvier 2017:

      It’s going to be finish of mine day, except before finish I am...