Tour du monde en 365 galères

L'aventure est terminée.

(mis à jour il y a plus de 6 ans)

" Don't dream your life, but live your dream " — Mark Twain

La NouvelleZélande ou 15x +de moutons que d’Kiwis

Du 24 Février au 13 Mars 2011

 

new_zealand_map

 

Loin de l’agitation des grandes métropoles, la Nouvelle Zélande est sûrement l’un des pays les plus beaux au monde. Bien que 24 heures d’avion séparent ce pays de la France (ou plus de 19 000 Km), seulement 10 heures en sépare de Bali. Il aurait été dommage de zapper cette destination d’autant plus que pour nous Européens il s’agit carrément du « bout du monde ». Et c’est d’ailleurs dur d’imaginer que l’on habite de l’autre coté de la Terre !!! Mais alors quel curieux n’aurait pas envie d’y pointer le bout de son nez ?

 

Alors qu’on avait réservé notre billet quelques mois à l’avance, un tremblement de terre de magnitude 6,3 frappa la ville de Christchurch juste avant notre arrivée. Pas génial ! Les gens nous demandaient sans cesse pourquoi nous venions faire du tourisme en cette période de deuil alors que la ville était encore sous choc… Quelle idée vraiment ?!! Avec quelques heures de retard, en sortant de l’aéroport de Christchurch, la galère commençait déjà : les réseaux des autobus publics coupés, un centre ville restreint d’accès, les supermarchés dévalisés, les stations d’essence à sec et les hôtels aux alentours de la ville plein à craquer compte tenu des évacuations qui avaient lieu. Tandis que notre van que l’on avait réservé nous attendait bien sagement en ville (heureusement resté intact), il nous était impossible d’atteindre l’endroit de location. Complètement démuni de tous moyens de locomotion, nous étions bloqués à l’aéroport. On se préparait déjà à passer la nuit sur les banquettes du hall central avec les couvertures que l’aéroport nous avait fournies. Mais un néo-zélandais nous a proposé ainsi qu’à d’autres personnes dans la même situation de nous héberger. Nous acceptons son offre et rencontrons à notre arrivée sa femme et ses deux filles. Les images de la catastrophe passaient en boucle à la télévision pendant que nous nous faisions offrir gentiment café et thé. Le lendemain, il nous déposa en ville nous procurer notre van. Nous le remercions généreusement pour ses services et la bonne impression qu’il nous a donnée du pays alors que la situation ne s’y prêtait pas du tout.

 

C’est alors muni de notre super voiture break au top du luxe avec cuisine intégrée, lit matrimonial et eau courante que nous entamons notre descente vers le Sud de l’île du Sud. Bienvenue en Nouvelle Zélande où les paysages sont tellement hors du commun qu’il est impossible de ne pas s’extasier devant. En une quinzaine de jours nous avons parcourut plus de 3000 kilomètres et reliés l’île du Sud à l’île du Nord (voire carte associée). La nouvelle Zélande c’est passer en une centaine de kilomètres des montagnes à des lacs turquoises, des champs de moutons et des châteaux à des plages de surf magnifiques. Mais c’est aussi une ambiance en permanence décontractée et des kiwis fiers de leur pays. Et il y a de quoi ! Ils sont conscients qu’ils possèdent un pays si particulier qu’ils le protègent sous toutes ses formes. Nous laissons les photos et la vidéo montage de la section « Zapping » parler d’elles même.

 

Au-delà des paysages sublimes qui nous ont fait un peu penser à ceux du Tibet, nous avons apprécié l’ambiance de la ville de Queenstown. Véritable capitale du Sport extrême, on peut pratiquer tout un tas de truc dingue en « -ing » à un seul et même endroit : du bungy jumping, du swing jumping, du mountain biking, du sky diving, du rafting, du canyoning et même du jet boating…. Amateurs de sensations fortes, cette ville est faite pour vous !

 

En revanche, nous nous attendions plus à un pays de backpackers comme son voisin l’Australie. Or, la majorité des personnes qui sillonnent le pays sont des couples qui friment avec leur super camping van tout équipés ! Les photos et les vidéos vous donneront sans doute l’impression que ce pays est bien vide. Vous avez raison, 4 petits millions d’habitants seulement contre 60 millions d’amis… euh moutons !!!! Alors du coup, on a décidé d’enlever les photos avec les moutons :).

 

Bien que le budget jour s’approche dangereusement des 60 USD, amateurs de trek et autres bourlingueurs on ne peut que vous conseiller d’y passer, vous ne le regretterez pas. La suite des aventures : Mexiiiiiiiiiico!!! 

 

 

Flickr Album

Poster une réponse

(Nom) *

(Email) * (ne sera pas publié)

(Site web)

:o) :-D :-( ;-) :-P =-O 8-) :-/ O:-) :-! >:o C:-) :-(|) O-) :@ :-[ (B) (^) (P) (@) (O) (D) :-S ;-( (C) (&) :-$ (E) (~) :-* (I) (L) (8) (T) (G) (F) (*) (N) (Y) (U) (W) (is) (bo) (bu) (cp) (da) (doc) (eat) (ff) (fc) (lg) (mf) (ms) (py) (pi) (qu) (qq) (rn) (sl) (sol) (th) (tr) (yn) (hl) (hr) (by) (gnr) (dz)
  • Articles les plus populaires

  • Derniers commentaires

    • nataal le 9 décembre 2017:

      çàêëàäêè ñîëè òàìáîâ закладки в екаÑ?еÑ?инбÑ?Ñ?ге...
    • fafanyr le 8 décembre 2017:

      ñêîðîñòü çàêëàäêè âîðîíåæ как пеÑ?енесÑ?и закладки...
    • fafanyr le 8 décembre 2017:

      ïðîäàì ãåðîèí çàêëàäêàìè спайс по закладкам...
    • fafanyr le 8 décembre 2017:

      êðàñíîÿðñê çàêëàäêè ñïàéñ миксÑ? закладками...
    • fakoleo le 18 novembre 2017:

      õîñòà wheee îïèñàíèå Ð?акладки соÑ?и скоÑ?осÑ?Ñ?...
    • faraom le 4 octobre 2017:

      ìàãàçèí òåçåíèñ îôèöèàëüíûé ñàéò êàòàëîã дÑ?ом Ñ?Ñ? Ñ?есÑ? гдз...
    • lorak le 9 août 2017:

      free online dating in utah datingburj.txt/filerand>
    • lorak le 9 août 2017:

      ny easy dates new york city datingburj.txt/filerand>